Championnat d'Europe sourd - Slovénie

L'équipe est composée de Mickael Laurent, Vincent Novelli, Samuel Cazaux, Marine Beney, Lucie Boulestreau. 

Premier tour des simples. Victoires sans difficultés de nos français Vincent Novelli et Samuel Cazaux. Mickael Laurent, étant numéro 2 mondial bénéficiait d'un bye.
Nos françaises jouerons leur premier tour lundi contre des clientes sérieuses mais pas imbattables.

Premier tour des doubles mixtes. Carton plein pour nos paires françaises qui ont jouées deux paires turques.
Victoire de la paire Novelli/Beney contre Banguoglu/Aydin, 6/0 6/1.
Victoire de la paire Boulestreau/Cazaux contre Kol/Eroglu, 6/0 6/0.
Les choses sérieuses commencent demain avec les simples hommes et femmes.

Lundi 6 juin

- Victoire de Vincent NOVELLI N.4 6/2 6/1 contre le chyprien PANAGIOTOU
- Victoire de Mickael LAURENT N.2 6/0 6/0 contre le turc AYDIN
- Victoire de Marine BENEY 6/2 6/0 contre l'espagnole VILLAMANDOS R. N.5
- Défaite de Samuel CAZAUX 6/3 6/0 contre l'allemand TOEDTER N.8
- Défaite de Lucie BOULESTREAU 6/3 6/1 contre la russe CHUMAK N.3

Les scores ne reflètes pas le niveau de jeu qui augmente chaque jour un peu plus. Il aura manqué un peu d'expérience à Samuel et Lucie pour gagner contre les têtes de série numéro 7 et 3. Cependant nous pouvons saluer la très belle performance de Marine Beney qui s'offre une place en quart de finale. 

Mardi 7 juin

Double homme: victoire de la paire Novelli/ Laurent 6/2 7/6 contre la paire allemande schaeffer,behr.
Double femme: victoire de la paire française Boulestreau/Beney 6/4 6/0 contre la paire turque banguoglu,saki.
Double mixte:
Défaite de la paire Cazaux/Boulestreau  6/3 6/1 contre la paire russe Sminorva/Panyushkin.
Victoire de la paire Beney/Novelli:6/2 6/1, contre la paire israélienne ashkénaze/lutsky.

Petite frayeur pour l équipe de France masculine face aux allemand mais fort de leur expérience ont su garder le cap pour finir le match.
Pour les femmes: match très satisfaisant pour nos 2 filles,après un premier set accroché nos françaises se sont libérées en faisant notamment beaucoup d'interception à la volée.
Bonne gestion pour l'équipe Beney/Novelli,mise en place des automatismes de double,après avoir enchaîné un premier double trente minutes plus tôt. il fallait maintenir sa  lucidité et accepter les conditions difficiles ce qui malheureusement à fini par faire céder la paire Boulestreau cazaux,face à une paire russe très solide.

Mercredi 8 juin

Journée noire pour les français qui se sont inclinés en quart de final des tableaux simples.

En effet tout a commencé par Marine Beney qui n'a rien à se reprocher car elle s'est battue comme une lionne sur le terrain, le score ne reflète absolument pas les jeux qui furent tous accrochés. 6/1 6/2 pour la russe smirnova polina.
Les très mauvaises nouvelles sont les défaites des français en simple.
Vincent Novelli n'a pas réussis à rentrer dans son match et à laisser filer une très belle occasion de montrer au reste du monde que ce n'est pas par hasard qu'il est numéro 4 mondial. Défaite 6/3 6/3 contre l'allemand Hans toedter.
Mickael Laurent n'aura pas réussis à conjurer le sort de la journée et même si il a livrer toutes ses forces dans la bataille il s'est incliné en trois set 3/6 6/4 6/2 contre l'autrichien Mario Kargl.

Il reste à nos français 3 chances de médailles sur trois tableaux différents. Dès demain en demi finale, nos français auront à cœur de donner le meilleur d'eux même afin de ramener en France ce qu'ils désirent le plus. C'est à dire des médailles, et de la plus belle des couleurs.

Jeudi 9 juin

Des trombes d'eau se sont abbatuent sur Portoroz aujourd'hui, rendant impraticable les terrains de tennis.

Demain se joueront donc les demi-finales et les finales des doubles hommes et femmes laissant la place aux phases finales des simples et des doubles mixtes pour samedi.

L'équipe de France jouera donc 2 médailles demain et la première chez les filles. Espérons qu'elles seront au rendez vous et de la plus belle des manières.

Vendredi 10 juin

Les français ont brillé en double aujourd'hui.

Dans le tableau double homme, Mickael Laurent et Vincent Novelli ont gagné en demi finale contre les anglais Lewis Fletcher et Jack Clifton 6/3 6/2. Puis se sont imposés en finale contre les allemands Hans Toedter et Urs Breitenberger 7/5 6/4. Cette finale a été lancé difficilement. En effet, ils ont été menés très rapidement 5/1 au premier set mais, ne lâchant rien, ils sont revenus à 5/5 après avoir sauvé une balle de set grâce à leur mental en faisant bloc ensemble à la volée. Ces fondamentaux simples et efficaces leur ont permis d'arracher ce premier set de haute lutte. Rebelote au second set où la paire française était menée de nouveau 0/2 avant d'inverser à nouveau la tendance grâce à des retours et des volées plus agressives qui leur permettaient de recoler au score puis de dépasser la paire allemande 3/2. Le score restait serré jusqu'à 5/4. C'est le moment que choisit la paire française pour accélère une nouvelle fois et sceller définitivement le sort des allemands. Sur balle de match, Mikael faisait un lob de retour défensif qui lobait le volleyeur allemand puis Vincent parachevait le travail en deux temps d'une superbe volée haute claquée dans les pieds de son adversaire.
Bravo à notre paire championne du monde qui conserve son titre européen acquis il y a 4 ans à Coblence en Allemagne et qui doit leur permettre de pouvoir espérer reconquérir l'or aux Deaflympics l'an prochain. Ce résultat vient atténuer la déception des 2 joueurs suite à leur défaite en 1/4 de finale du simple messieurs, résultat qui ne les empêchera pas de viser l'or l'an prochain dans les 2 compétitions.

Première médaille pour les deux Françaises Lucie Boulestreau et Marine Beney. En effet malgré la demi-finale perdue contre les Allemandes heike allbrecht  6/3 6/1, elles ont saisi l'opportunité d'obtenir une médaille de bronze face aux anglaises sur le score de 6/2 6/4. Après un premier set remporté assez facilement, le deuxième set fut plus accroché et les Françaises sont allées cherché la victoire grâce à une superbe volée gagnante de Marine.
Standing ovation pour nos française qui ont été chercher cette première médaille non sans rappeler une forme de bienveillance entre elles. Ce qui leur a permis de communiquer au mieux et de poser les bases d'une paire qui n'a pas finit de faire parler d'elle.

Demain nous jouons la troisième médaille contre l'Allemagne en demi finale des double mixte. De l'autre côté du tableau, Russie Allemagne.

Samedi 11 juin

Tout d'abord, à l'image de cette semaine, il a fallut s'adapter aux conditions météorologiques extrêmement changeante en Slovénie et passer de la terre battue extérieur le matin au dur rapide intérieur l'après-midi. 

Le matin notre paire française a de nouveau trébucher face à la paire Allemande Shaffer/Flekenstein. Normalement la foudre ne tombe pas deux fois au même endroit mais c'est pourtant ce qui s'est produit. Après un premier set rondement mené, notre paire française (Novelli/Beney) s'est octroyée le premier set 6/3. 
La suite est autrement moins satisfaisante car après quelques volées ratées, notre française soucieuse de vouloir trop bien faire s'est infligée une pression trop importante. Malheureusement la constance mentale de Vincent Novelli n'aura pas suffit et les français perdent le second set 6/3. La fin vous la connaissez peut être si vous avez suivit les résultats de l'année dernière aux championnats du monde. Le tie break décisif aura une nouvelle fois eu raison des français car ils se sont inclinés 10/6. 
 
Dans le match pour la médaille de bronze, nos français ont rencontrés une autre paire Allemande. Le scénario fut diamétralement opposé mais le résultat est malheureusement identique. En effet, nous avons  eu une occasion de gagner le second set mais la réussite n'était pas au rendez-vous. Nos français perdent 6/3 7/5 et finissent quatrième. 
Ce qui est fort dommage puisque nous sommes encore tout proche de gagner cette médaille en double mixte mais nous manquons de pratique pour travailler les automatismes et cimenter les fondamentaux. Malheureusement avec 2 jours de stage dans l'année et en arrivant une journée avant le début du tournoi nous ne pouvons que féliciter nos joueurs et joueuses qui arrivent quand même à ramener des médailles. 
Le coach Xavier Lerays reste quand même sur une note globalement positive puisque le double homme est bien en place pour viser la médaille d'or aux jeux olympiques et les femmes ont prouvées qu'elles étaient au niveau car elles se sont prouvées qu'elles étaient capables d'aller chercher leur première médaille. 
 

Page facebook et sport et handicaps

Xavier Leray - Coach

La France championne du monde par équipes à Tokyo

La France est redevenue championne du monde par équipes samedi en battant le Japon en finale 2 points à 0. Après avoir perdu la finale de 2015, elle remporte de nouveau le trophée. Déjà vainqueur de cette compétition en 2012, 2013 et 2014 , l'équipe de France fait la passe de 4 sur les 5 dernières années.
Portée par un stade remplit de 3000 personnes tout acquit à son équipe, le japon semblait motivé plus que jamais pour conquérir le titre.
Sans jamais se laisser impressionnée, l'équipe de France déterminée comme jamais entama le 1er match avec confiance.
Nicolas Peifer n°3 Mdl était opposé à Sanada n°9 Mdl dans le match des n°2. Nicolas très inspiré commença fort, au service, au retour et mener ainsi rapidement 4/1 au 1er set. Sans se relâcher ce dernier, il  continua à rester offensif sur chaque balle pour diriger les échanges. 6/1 pour le français.
Puis Nicolas fit le break dès l'entame du second set. En pleine confiance et respectant parfaitement le plan de jeu Nicolas engrangea les jeux aussi facilement qu'au 1er set pour s'imposer 6/1 6/1. Une partie maitrisée de bout en bout permettant à la France de mener 1/0.
 
Puis ce fut au tour des n°1. Stéphane Houdet n°1 Mdl contre Shingo Kunieda, le monument japonais vainqueur d'une quinzaine de tournois du grand chelem en simple dans sa carrière et ancien n° 1 Mondial mais aujourd'hui n°5 Mdl.
Un match très important pour les 2 équipes. Lancée sur de bons rails par Nicolas, Stéphane commença pied au plancher en cherchant à prendre la balle très tôt. Au 3ème jeu du 1er set, Stéphane réussit le break pour mener 3/1. Le Japonais décida de réagir. Il reprit son service de retard pour revenir à 3/2 puis garda son rythme de croisière pour passer devant à 4/3 en sa faveur, balle de 5/3.
Stéphane réussit a sauver ce 8ème jeu pour égaliser à 4/4. Servant de mieux en mieux, il repassa en tête 5/4. A ce moment Stéphane décida d'aller chercher le break et le set en étant très offensif sur les retours mais surtout sur les 2ème balle de service adverse. Pari réussi. En patron Stéphane s'impose 6 jeux à 4.
En pleine confiance sur son service, le français  prit le 1er jeu du 2ème set. A 1/1 le japonais prit tous les risques à son tour pour prendre les commandes du set.  Mené 15/40, Stéphane sauva son service. 2/1 pour lui puis 2/2 sur un excellent jeu de service de Kunieda.
Toujours aussi efficace sur sa mise en jeu, Stéphane repassa en tête à 3/2 avec autorité. C'est à ce moment là que le français reprit une filière toujours plus offensive pour aller chercher le break. 4/2 puis 5/2. Le japonais dépassé par le rythme très soutenu des échanges plia sous les coups pour perdre une dernière fois sa mise en jeu et permettre à Stéphane une magnifique victoire 6/4 6/2, synonyme de victoire finale pour l'équipe et de titre.
Un titre remporté grâce à une immense cohésion de groupe, de solidarité et de partage. Merci aux joueurs pour cette semaine magnifique et ces 2 semaines passées tous ensemble au japon.

Du coté des filles, ces dernières affrontaient l'équipe de Thaïlande pour la place de 5ème match.
Emmanuelle Morch débuta contre la thaïlandaise Inthanin Wanitha n°53ème mondiale.
Emmanuelle effectua un match plein malgré une petite baisse au début du 2ème set et remporta ce match 6/1 6/3.
Emmanuelle lança ainsi l'équipe de France et Charlotte qui lui succéda pour affronter la surprenante thaïlandaise Khanthasit Sakhorn, n°15ème mondiale, joueuse atypique, se déplaçant très peu et mais qui a un sens inné de l'anticipation et une main incroyable.
Malheureusement Charlotte en manque de réussite au service et malgré un très bon match a cédé 7/5 6/4 contre la thaïlandaise.
Donc il faut jouer le double décisif.
Les 4 joueuses de simples composaient les équipes de doubles.
Après un mauvais départ, menées 2/0, les Françaises passent devant à 3/2, malgré des balles de 4/2 encore oubliées en route, les Françaises remportent le 1er set 6/4.
Sur leur lancée, elle mène 2/0 30/0 et comme trop souvent elles ne " tuent" pas le match, commettent trop de fautes, moins d'agressivité et concèdent le 2ème set 6/4.
Pas de 3ème set mais un super tie break en 10 points pour se départager.
Malgré l'enjeu et une pression très forte  chez les 4 joueuses, les Françaises réalisent une très belle prestation, ne lâchant rien, m'étant beaucoup d'agressivité dans leur frappe, venant finir les points à la volée et remportent ce super jeu décisif 10 points à 5.
Un grand bravo à notre équipe de France féminine qui termine 5ème de cette coupe du monde avec une seule défaite en poule contre les Pays Bas.... Championne du monde.

Félicitation au groupe des filles, et merci à toute l'équipe de France pour l'ambiance pendant ces 15 jours.
 
Tableaux et résultats complets
 
Fabien Goueffon - Hervé Tassaro (Coachs)

Coupe du monde - Résultat de la 5ème journée

Charlotte FaminAprès deux journées off, les filles rencontraient l'équipe du Chili en match de classement et espérer jouer la place de 5ème samedi matin.
Le match prévu à 10h30 n'a commencé qu'à 13h30 à cause de la pluie sur Tokyo.
Emmanuelle Morch n°27 mondiale rencontrait Macarena Cabrillana n°28 mondiale.
Emmanuelle restait sur une victoire en Afrique du Sud en 3 sets contre la chilienne.
Après un début de set accroché, Emmanuelle en pratiquant un jeu intelligent et tres offensif remporta le 1er set 6/1. Malheureusement pour Emmanuelle, le nombre de fautes directes plus importants, une chilienne jouant mieux et une interruption de jeu suite à une longue averse, Emmanuelle concéda le 2ème set 6/2.
Reprenant sa stratégie et  sa détermination, Emmanuelle se détacha rapidement dans ce 3ème set et gagna son match 6/1 2/6 6/2.
Félicitation à Emmanuelle pour son abnégation et son niveau de jeu pratiqué.
Ensuite Charlotte Famin n°18 mondiale prit la suite pour affronter Franscisca Mardones n°23 mondiale, ancien n° 11 mondiale en 2013 et joueuse très imprévisible.
Charlotte aborda ce match avec beaucoup de rigueur et d'agressivité et gagna ce match en moins d'heure 6/1 6/1.
Bravo Charlotte qui s'est remis en confiance après sa déconvenue face à la Colombienne.
Demain les filles joueront le match pour être 5ème dans cette coupe du monde conte la Thaïlande ou les États Unis.
De leur côté, les garçons joueront la grande finale contre le Japon qui joue à domicile.
Allez les équipes de France, allez les bleus.....

Programme du samedi

Hervé Tassaro - Coach

Tous en fauteuil

Mercredi 1er juin, vous avez l’occasion de venir taper la balle contre les meilleurs joueurs et joueuses mondiales lors de la journée « Tous en fauteuil »

Cet événement, organisé par Adecco, Babolat, la FFT et la FFH a pour but de faire découvrir la pratique de tennis en fauteuil roulant à tous.

Si vous souhaitez participer à cette journée, prenez contact auprès de Cédric Mocellin (06 15 09 63 72) ou Stéphane Goudou (06 09 40 00 75)

La France en finale de la coupe du monde à Tokyo

La France s'est qualifiée pour une nouvelle finale de coupe du monde. Elle a battu jeudi l'Australie 2/0 dans une rencontre avancée d'une journée à cause de la pluie prévue vendredi.
Une rencontre ou le n°1 australien était absent, blessé rendant la tache facile aux Français.
Nicolas Peifer rencontra Oh Chee Keegan n°54 Mdl. Une victoire en 1h sur le score de 6/1 6/1. Un adversaire très faible ou il y a eu peu d'échanges tellement la différence de niveau était importante.
Stéphane Houdet prit ensuite le relais contre Ben Weekes n°21 Mdl. Un adversaire qui prit un maximum de risques pour éviter les échanges du fond de court avec le français. Mais la supériorité technique et tactique de Stéphane étaient là aussi trop importante pour avoir une mauvaise surprise.
Au final, une victoire 6/2 6/2 pour Stéphane qualifiant ainsi la France pour sa 6ème finale consécutive. Elle tentera de reconquérir le trophée perdu en 2015 contre la Grande Bretagne. Ce sera samedi contre le Japon chez lui avec dans ses rangs, Kunieda n°5 Mdl et Sanada n°9 Mdl.
Les filles quant à elles joueront leur 1er match de classement contre le Chili pour jouer la 5ème ou 6ème place.
 
 
Fabien Goueffon (Coach)

 

Afficher la suite

Tennis Magazine - Tennis Break News

Gagnez 2 places pour la finale du LTC Deauville-Normandie Jean-Baptiste Baretta

Après plus de 7 ans de développement et 2 ans de travaux, le Lawn Tennis Club Deauville-Normandie ouvre enfin ses portes le lundi 13 juin. Cette idée un peu folle, qui remonte à 2007, a été émise et portée par deux entrepreneurs normands passionnés...

Quentin Halys passe un cap ! Jean-Baptiste Baretta

Ce week-end, Quentin Halys a remporté le premier titre Challenger de sa carrière. Une belle performance de la part du Français de 19 ans (il est né le 26 octobre 1996), coaché par Olivier Ramos. Un succès obtenu à Tallahassee (Floride) face à un...

Le pétage de plombs de Dimitrov Jean-Baptiste Baretta

Grigor Dimitrov a tout bonnement pété les plombs en finale du tournoi d'Istanbul. Alors qu'il menait 7/6, 5-2, il a vu son adversaire Diego Schwartzman recoller à un set partout. A 6/7, 7/6, 4-0, il a brisé une raquette pour la 2e fois du match, écopant d'un...